Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 08:39

Il y a quelques mois, des chercheurs s’étaient aperçus que les smartphones conservaient les données de géolocalisation, auxquelles bien des applications accédaient à l’insu des utilisateurs.

Début février, le site VentureBeat a levé un nouveau lièvre. Un informaticien a eu la surprise de s’apercevoir que l’application iPhone du réseau social Path récupérait son carnet de contacts sans même l’en informer. Face au scandale, Path a expliqué que ses intentions étaient pures – aider ses utilisateurs à trouver leurs amis sur le réseau – et s’est empressé d’ajouter la demande d’autorisation oubliée.

Mais cette affaire a amené les chercheurs à scruter de près d’autres sites comme Fourthsquare, Facebook, Twitter ou Foodspotting. Pour découvrir qu’eux aussi téléchargent les carnets de contacts de leurs abonnés.

 

Ces données très privées transitent le plus souvent sans cryptage, et numéros de téléphone et adresses e-mails atterrissent sur leurs serveurs. La plupart de ces sites affirment ne pas les conserver, mais personne n’est vraiment en mesure d’aller le vérifier.

Et on ne peut que s’inquiéter de cette multiplication des entorses à la vie privée et d’une tendance générale à la dépossession de nos données.

 

http://www.nouvo.ch/sites/default/files/imagecache/taille_originale/images/securite.jpg

 

De très nombreux sites – gratuits ou payants – proposent aujourd’hui d’y entreposer nos données pour mieux les partager avec d’autres.

 

Mais ces données nous appartiennent-elles encore ?

Leur intégrité et leur récupération sont-elles garanties ?

 

C’est la question que pose Olivier Ertzscheid, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, dans un article de Libération. Les quelques exemples cités donnent à réfléchir. Les conditions générales d’utilisation des réseaux sociaux comme Facebook stipulent bien que ces sites s’autorisent à réutiliser tous les contenus mis en ligne, mais se dédouanent de toute garantie en cas de perte.

Le ministère de la Justice américain a fait savoir aux hébergeurs de Megaupload qu’ils étaient libres d’effacer toutes les données des serveurs, sans plus se soucier des millions d’utilisateurs qui avaient payé pour le stockage de données parfaitement légales.

Le site Delicious a bien failli disparaître et, avec lui, les collections de marque-pages que beaucoup y avaient stockées. Combien d’albums-photos entreposés sur Flick’r pour libérer de la place sur nos disques durs disparaîtraient si la rumeur d’une fermeture se confirmait ?

Combien de vidéos inédites seraient perdues si YouTube venait à fermer ?

Et que dire du cloud computing, « l’informatique en nuage », que les géants de l’informatique vendent aux particuliers comme aux entreprises ? Le principe est de transférer données et applicatifs sur des méga-serveurs afin de pouvoir y accéder de n’importe où avec n’importe quel terminal et de les mutualiser.

 

« En se massifiant, nos modes de consommation culturelle s’uniformisent et se déplacent presque exclusivement dans les services des quelques géants qui contrôlent cette architecture des nuages – principalement Amazon, Apple, Facebook et Google », souligne Olivier Ertzscheid.

L’archivage de nos données et de nos mémoires étant devenu une question incontournable dans la société connectée, il semble en effet urgent de ne pas s’en remettre uniquement à quelques multinationales et, à tout le moins, d’exiger d’elles quelques garanties de service. -

 

L’article d’Olivier Ertzscheid :http://www.ecrans.fr/Le-jour-ou-YouTube-fermera,14081.html

 

Pour en savoir plus: clic ici!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by never-surrender - dans internet
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : never-surrender
  • never-surrender
  • : face à l'intoxication des masses...notre devoir est de diffuser l'info censurée!!!
  • Contact

Additif alimentaires industriels dangereux

 

 

Recherche

Observatoire du FN

Twitter

TheChangeBook

English

 

Espana

 

Stay Alert!!!