Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 14:08

The Corporation, sorti en 2003, est un documentaire canadien réalisé par Jennifer Abbott et Mark Achbar. Ce film est basé sur le livre The corporation, the pathological pursuit of profit and power (Les Multinationales, la recherche pathologique du profit et du pouvoir) de Joel Bakan.

 

Le film est divisé en trois parties, reprenant les trois parties du titre de livre. Après une distribution réduite en salles, Mark Achbar décide de rendre le film au téléchargement sur BitTorrent1. Il est accompagné pour l’occasion d’un entretien de 40 minutes avec Joel Bakan.

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR_bZNj0BlRt8uqCnN_fGcmXTURxSqVdgrJZCFD6JGuErgTR9B_

 

Synopsis

 

Ce documentaire montre l’évolution des “Sociétés Anonymes” (appelées Corporations en anglais) aux USA, reprenant leur histoire depuis leur apparition avec la Révolution Industrielle, où elles étaient conçues pour répondre au bien public mais furent détournées de cet objectif par la recherche du profit.

 

“De même que le requin est une machine à tuer, la Corporation est une machine à faire de l’argent.”

 

A l’issue de la Guerre de Sécession, la Constitution des États-Unis est amendée pour accorder aux Noirs les mêmes droits qu’aux Blancs. Quelques années plus tard, des avocats d’affaires revendiquent et obtiennent que les Corporations, « personnes morales », bénéficient des mêmes droits que les personnes physiques. L’évidence qu’on ne peut mettre une « personne morale » en prison n’est pas admise pour refuser ces droits.

 

Mais puisque le droit américain reconnait ces institutions comme étant des « personnes », pourquoi ne pourrait-on pas appliquer une grille d’analyse des syndromes psychiatriques (DSM-IV) sur ces « personnes morales » ?

C’est ce qu’ont fait les auteurs, pour aboutir à diagnostiquer que les Corporations ont le comportement de psychopathes dangereux !

 

Dans le documentaire, on traite de beaucoup de sujets différents en rapport avec les relations entre grands commerces: l’établissement des parallèles entre les méfaits juridiques d’entreprises, le dur mépris pour les sentiments des autres, l’incapacité de maintenir des relations humaines, l’imprudence face à la sécurité des autres, les mensonges dans le but de faire plus de profits, les défauts de conformité aux normes sociales et le respect de la loi.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : never-surrender
  • never-surrender
  • : face à l'intoxication des masses...notre devoir est de diffuser l'info censurée!!!
  • Contact

Additif alimentaires industriels dangereux

 

 

Recherche

Observatoire du FN

Twitter

TheChangeBook

English

 

Espana

 

Stay Alert!!!