Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 14:29

La voix des Rroms (link) soutient pleinement la démarche de l’association M.A.C.H.O (link) , qui a décidé d’entamer une procédure devant la Cour Pénale Internationale contre Nicolas Sarkozy pour crimes de guerre et crimes contre l’Humanité à l’égard des Rroms.

Déclarée le 21 juillet 2010, cette guerre dont la stratégie a été annoncée une semaine plus tard lors d’une réunion entre le président de la France et certains de ses ministres, continue à faire des victimes innocentes.

Les Rroms ont été accusés de tous les maux, et d’après des sources gouvernementales qui préfèrent rester anonymes, la visite de N. Sarkozy au Japon aurait entre autres pour objectif de convaincre les autorités japonaises à répandre la désinformation selon laquelle les incidents de Fukushima ne sont pas dus au tsunami, mais à un groupe de Rroms qui en aurait profité pour commettre un sabotage.

L’enjeu est de taille, car il en va de la survie de l’industrie nucléaire, dans laquelle la France est le 2ème numéro mondial. L’expert qui a mis sur pied ce plan de communication aurait reçu la somme de 5 millions d’euros à titre d’honoraires, mais notre source gouvernementale refuse de dévoiler la provenance de ces fonds.

Entre la piste des entreprises du nucléaire et celle de l’Etat aucune n’est à privilégier, et une coopération financière entre les deux reste autant envisageable. Cette actualité risque de renforcer le dispositif guerrier de Sarkozisthan contre les Rroms.

Les opérations de l’armée française à l’étranger ne devraient cependant pas en pâtir, vu que, s’agissant de la guerre anti-rrom, ce dispositif est essentiellement constitué de policiers, de douaniers et d’agents du fisc. Tout au plus, quelques ingénieurs d’installations nucléaires pourraient joindre le réseau, et la France en dispose assez.

Réussiront-ils là où les spécialistes, à grand renfort médiatique ont échoué, à savoir, apporter des preuves d’une criminalité rrom particulièrement grave ?

Vu leur ingéniosité, ce n’est pas à exclure. Dans ce contexte, la plainte de l’association M.A.C.H.O tombe à point nommé, parce qu’elle remet dans le débat public la fausseté des accusations contre les Rroms.

 

2011-03-10

Les 10 à 12 millions de Roms de l'Union européenne (UE) devraient bénéficier de mesures européennes afin de promouvoir leur intégration sociale, culturelle et économique, ont estimé les eurodéputés dans une résolution adoptée mercredi lors d'une séance plénière du Parlement européen à Strasbourg.

Considérés comme la plus grande minorité d'Europe, les Roms ont souffert de discrimination systématique et luttent contre "un degré intolérable d'exclusion et de violations des droits de l'homme, de stigmatisation grave et de discrimination dans la vie publique et privée", indique le texte adoptée par 576 voix pour, 32 voix contre et 60 abstentions.

A cet effet, les eurodéputés ont défini les domaines prioritaires qui nécessitent davantage d'efforts de la part des autorités locales, nationales et européennes afin d'intégrer les Roms, et invité la Commission européenne à présenter une feuille de route destinée à fixer des normes minimales obligatoires au niveau européen dans les domaines prioritaires de l'enseignement, de l'emploi, du logement et des soins de santé.

La lutte contre l'emploi non déclaré, l'embauche de personnel Roms dans l'administration publique, l'augmentation du nombre d'enseignants roms et l'assurance que les enfants roms reçoivent une éducation dans leur propre langue, figurent également parmi les demandes adressées aux Etats membres de l'UE et à la Commission européenne.

Pour les eurodéputés, les mesures de rapatriement "discutables" des Roms qui ont eu lieu dans plusieurs États membres de l'UE ont créé "la peur et l'anxiété parmi la population rom, ainsi qu'un degré inquiétant d'actes de racisme et de discrimination". La stratégie de l'UE devrait traiter de toutes les formes de violation des droits fondamentaux des Roms, y compris "la discrimination, la ségrégation, les discours de haine, le profilage ethnique et la prise d'empreintes digitales illégales, ainsi que les expulsions illicites", ont souligné les députés européens

Par ailleurs, le Parlement européen a exhorté à créer des organes de l'UE sous la supervision de l'actuelle Task-force Roms, en vue d'assurer l'appui financier de l'UE aux initiatives locales pertinentes et d'identifier et de dénoncer à temps toute utilisation abusive des fonds.

Partager cet article

Repost 0
Published by never-surrender - dans Lucha sigue!!!
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : never-surrender
  • never-surrender
  • : face à l'intoxication des masses...notre devoir est de diffuser l'info censurée!!!
  • Contact

Additif alimentaires industriels dangereux

 

 

Recherche

Observatoire du FN

Twitter

TheChangeBook

English

 

Espana

 

Stay Alert!!!