Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 11:15

Les établissements bancaires français échafauderaient dans le plus grand secret des plans d'urgence en cas de sortie de la Grèce de la zone euro.

 

http://referentiel.nouvelobs.com/file/3749418.jpg

 

Les banques françaises, qui font partie des établissements bancaires étrangers les plus exposés à la Grèce, préparent dans le plus grand secret des plans d'urgence dans l'éventualité d'une sortie de la République hellénique de la zone euro, ont indiqué à Reuters des sources informées de ces préparatifs.

 

D'après des responsables de la zone euro, le comité de préparation de l'Eurogroupe avait demandé aux gouvernements de la zone d'élaborer chacun de leur côté des plans d'urgence en cas de retour de la drachme en Grèce.

 

"Chaque banque a désormais une équipe spéciale chargée de regarder les conséquences possibles d'un retour de la drachme", a dit à Reuters un banquier parisien sous couvert d'anonymat.

 

Des plans encore confidentiels

 

Si les banques françaises assurent être prêtes à cette éventualité et pouvoir en absorber les pertes qui en découleraient, aucune d'entre elles n'a souhaité en revanche s'exprimer sur les plans d'urgence mis en place, tout comme les pouvoirs publics.

 

D'après les données de la Banque des règlements internationaux et corrigées du risque réel pris sur l'emprunteur, les banques françaises ont pour 44,4 milliards de dollars d'engagements de crédit en Grèce contre 13,4 milliards pour les banques allemandes.

 

"Les banques préparent des plans d'urgence en cas de sortie de la Grèce, mais vous pouvez deviner pourquoi elles ne souhaitent pas que cela se sache publiquement", souligne un consultant travaillant pour les banques françaises, qui n'a pas non plus souhaité être nommé.

 

Des études sur la "Grexit"

 

Selon un banquier d'affaires, toutes les banques françaises ont mis sur pied des plans de crise sur la Grèce au cours des deux dernières semaines à la demande des régulateurs.

 

Ni BNP Paribas, ni le Crédit agricole, de loin la banque française la plus exposée à la Grèce, ni la Societe Générale n'ont souhaité faire de commentaires.

 

Le nouveau président François Hollande refuse de son côté d'envisager un tel scénario de sortie de la Grèce ("Grexit").

 

"Ils failliraient à leurs obligations fiduciaires s'ils ne le demandaient pas", a réagi un banquier d'affaires parisien à propos de l'éventualité d'instructions de l'ACP aux banques.

 

Les investisseurs redoutent du coup que le pays ne soit contraint d'abandonner la monnaie unique, au risque d'entraîner de lourdes pertes dans le secteur bancaire.

 


Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, n'exclut plus qu'Athènes puisse quitter l'euro.

 

«Notre préférence est que la Grèce continue à rester dans la zone euro», a-t-il déclaré mercredi lors d'un colloque à Francfort.

C'est une façon de reconnaître qu'une sortie n'était plus taboue. «Puisque le traité (instaurant la monnaie unique) ne prévoit rien sur une sortie, ce n'est pas la BCE qui décide», a-t-il ajouté, rappelant le vide juridique souvent évoqué en la matière, y compris par les experts eux-mêmes.

 

Cette déclaration confirme les propos tenus lundi par Luc Coene, l'un des six membres du directoire de la BCE, chargé des analyses économiques, qui avait évoqué «un divorce à l'amiable», dans une interview au Financial Times.

 

Ces propos, pour le moins ambigus et qui semblent jeter de l'huile sur le feu, traduisent aussi l'embarras des autorités de Francfort. Elles sont confrontées de facto à la fuite de capitaux dont sont victimes les banques grecques.

 

Le phénomène n'est pas vraiment nouveau mais il s'est accéléré ces derniers jours fragilisant encore plus le système bancaire grec.

Partager cet article

Repost 0
Published by never-surrender - dans affaires bancaires
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : never-surrender
  • never-surrender
  • : face à l'intoxication des masses...notre devoir est de diffuser l'info censurée!!!
  • Contact

Additif alimentaires industriels dangereux

 

 

Recherche

Observatoire du FN

Twitter

TheChangeBook

English

 

Espana

 

Stay Alert!!!