Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 15:13

http://gen4.fr/wp-content/uploads/2012/07/Ashampoo_Snap_2012.07.27_19h16m23s_001_.png

Des citernes, encore des citernes… (AP/SIPA)

 

Rappelez-vous, en avril 2011, AREVA communiquait triomphalement sur sa solution miraculeuse aux problèmes d’eau contaminée à Fukushima-Daiichi, en affirmant notamment :

 

« … Cette installation permettra de réduire très significativement les niveaux de radioactivité des eaux traitées qui pourront être réinjectées… »

 

Après seulement 3 mois de service (1), il s’est avéré que ni les stocks d’eau contaminée ni le niveau de radioactivité de cette dernière ne semblaient avoir diminué (2) mais que, de surplus, les personnels affectés à l’entretien de cette installation ne pouvaient maintenant plus s’en approcher sans s’exposer à des doses importantes de radioactivité (3).

 

Bref, un fiasco complet. Et le plus amusant dans cette affaire, c’est que l’on apprend maintenant, suite au témoignage de l’ancien Ministre de l’Industrie Japonais Banri Kaieda devant la commission d’enquête privée pour la reconstruction du Japon, que cette installation était probablement une « occasion » :

 

« AREVA a envoyé au Japon sa directrice générale [Anne Lauvergeon] peu après le 11 mars ; cette dernière nous a proposé des offres d’assistance pour Fukushima ; dans ce contexte, nous lui avons demandé de nous attribuer des installations de décontamination qui étaient destinées à d’autres clients.

 

AREVA a répondu à cette offre très rapidement et ils étaient très doués dans leur approche commerciale… Cependant, ils [Tepco] se sont trouvés confrontés à un tas de problèmes dans l’utilisation de cette installation, notamment du fait du manque d’expérimentation avant la mise en service. Cette unité avait probablement déjà été utilisée. Nous sommes ensuite arrivés à la conclusion qu’il était nécessaire de commander d’autres installations en complément de celle d’AREVA et nous avons acheté l’unité « SARRY » auprès de la société KURION. »

 

Happy11311 (4) enfonce d’ailleurs un peu le Becquerel en déclarant :

 

« Je me demande qui a pris la décision d’utiliser cette installation [AREVA]… Il doit y avoir des raisons politiques… C’est vraiment du gaspillage… »

 

Alors oui, une « occasion », pour AREVA sans doute, mais apparemment pas pour les Japonais…

 

(1) Connexion : 17 juin 2011 ; déconnexion : octobre 2011

 

(2) 105.000 tonnes en avril 2011 pour une activité totale de 720PBq, 100.000 tonnes en juillet 2012 avec une estimation de 47 PBq pour les seuls Césiums-134+137 (Tepco ne communique plus beaucoup sur ces chiffres récemment)

 

(3) Selon le témoignage d’un travailleur cité par fukushima-diary le 14 juin 2012 : « L’usine d’AREVA pose beaucoup de problèmes. Je ne sais pas combien d’argent ils (TEPCO) ont dépensé pour cette installation mais elle est maintenant tellement radioactive qu’on ne peut que difficilement y travailler et personne ne pourra bientôt plus s’en approcher… »

 

(4) Happy11311 est le travailleur employé sur le chantier Tepco qui communique anonymement et depuis un bon moment sur Twitter (Japonais) des informations précieuses et qui sont très souvent recoupées par la suite

 


À Tokyo, Laurent Fabius plaide pour relancer la coopération dans le nucléaire

 

Pendant ce temps, les Japonnais manfestent pour sortir du nucléaire 

 

Ici aussi!!!

 

Le problème des déchets

Partager cet article

Repost 0
Published by never-surrender - dans nucléaire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : never-surrender
  • never-surrender
  • : face à l'intoxication des masses...notre devoir est de diffuser l'info censurée!!!
  • Contact

Additif alimentaires industriels dangereux

 

 

Recherche

Observatoire du FN

Twitter

TheChangeBook

English

 

Espana

 

Stay Alert!!!