Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 19:04

http://ds3.ds.static.rtbf.be/article/small_land_info/7/e/8/144_96_4dacb6e79c04ed51d4294eaaa55ab9cf-1304426952.jpg

 

Dans une interview donnée à Russia Today, le fondateur de Wikileaks a qualifié Facebook de "machine la plus épouvantable jamais inventée". Il a mis en garde les utilisateurs du service de socialisation inventé par Mark Zuckerberg mais aussi d’internet en général contre la facilité avec laquelle les services américains pourraient accéder à ces données.

 

Julian Assange s’est expliqué : "Nous avons là la base de données individuelles la plus complète du monde avec les relations, les noms, les adresses, les liens des uns avec les autres, leurs parents, le tout situé aux Etats-Unis et facilement accessible aux services de renseignements américains. Facebook, Google, Yahoo et toutes ces sociétés majeures américaines ont des interface intégrées pour les services de renseignements américains." Il a précisé : "Cela ne signifie pas que Facebook est dirigé par les services de renseignements américains mais qu’ils peuvent faire pression sur eux, légalement et politiquement. Tout le monde devrait comprendre que lorsqu’il ajoute un ami sur Facebook, il fait gratuitement le travail du renseignement américain en construisant cette base de données pour lui." Julian Assange a par ailleurs minoré l’importance des révélations faites par Wikileaks en affirmant que son organisation n’avait accès qu’à une toute petite partie des documents. Pour lui, rien de vraiment embarrassant n’a été révélé parce qu’elle ne peut accéder aux câbles réellement "top secret". Il a détaillé : "Toutes ces histoires qui ont été publiées se sont produites dans le monde avant 2010 mais les gens n’en savaient rien. Alors, qu’est-ce que nous ignorons aujourd’hui ? Il y a un énorme monde caché dont nous ne savons rien en ce moment." Toujours en attente de son extradition en Suède pour les affaires de mœurs dont on l’accuse et dont il a fait appel, Julian Assange critique dans cette même interview le système judiciaire suédois. Il souligne ainsi que l’avocat derrière son extradition était impliqué dans celle du général Pinochet, chef de la dictature chilienne qu'il mit en place de 1973 à 1990.

Partager cet article

Repost 0
Published by never-surrender - dans contrôle total
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : never-surrender
  • never-surrender
  • : face à l'intoxication des masses...notre devoir est de diffuser l'info censurée!!!
  • Contact

Additif alimentaires industriels dangereux

 

 

Recherche

Observatoire du FN

Twitter

TheChangeBook

English

 

Espana

 

Stay Alert!!!