Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 21:39

Après la Grèce, le Portugal.....à qui le tour?

 

Les problèmes de la Grèce n’en finissent pas d’être repoussés aux calendes… grecques, qu’un nouveau pays sonne le tocsin. Il s’agit du Portugal. Oh ! Il est déjà sous perfusion de l’Union européenne et du FMI, mais il va falloir s’habituer à ce que ses bailleurs de fonds soient régulièrement sollicités. Un peu comme la Grèce. On ne sait pas trop si dans les scénarios qui vont se succéder avec le Portugal, le problème de la dette italienne ne va pas également s’intercaler. Et puis il pourrait y avoir de très grosses surprises avec des pays dont les dirigeants aiment fréquenter les cercles de l’establishment.

 

http://liesidotorg.files.wordpress.com/2012/01/ueportugal1.jpg?w=645Plus sérieusement, à l’issue du dernier sommet européen, le Premier ministre portugais Pedro Passos Coelho a demandé : “Pour le Portugal, l’important à présent est de réduire la pression extérieure qui résulte d’une contagion de la situation grecque”. C’est une façon habile de dire les choses. Bref, selon lui, c’est l’effet dominos qui se répand. Il est vrai que les politiciens portugais ont déjà fait beaucoup. Conformément aux engagements pris auprès de ses créanciers, le gouvernement portugais a mis en œuvre une sévère cure de rigueur, lancé des réformes visant notamment à assouplir le marché du travail, et entamé un vaste programme de privatisations.

 

Encore et toujours, nos guignols ne remettent pas en cause le système intolérable de la dette et de ses intérêts. C’est ainsi que la recette de la Troïka UE-BCE-FMI provoquera cette année une récession “sans précédent” de 3,1% du PIB, selon la Banque du Portugal. Par ailleurs, le ralentissement de l’économie mondiale, particulièrement net en zone euro, va freiner les exportations portugaises, seul moteur pouvant relancer la croissance !

 

http://liesidotorg.files.wordpress.com/2012/01/detteportugal.jpg?w=645

 

Cela dit, contre toutes les évidences, il ne faut surtout pas remettre en cause ce système mafieux et pourri. Il faut le préserver jusqu’à ce que les citoyens soient rincés. Alors, le refrain est toujours le même : dans une déclaration commune, les pays de la zone euro se sont une nouvelle fois engagés à soutenir les pays bénéficiant d’un plan d’aide “jusqu’à ce qu’ils puissent revenir sur les marchés, à condition qu’ils appliquent leur programme avec succès”. Ce programme consiste en un peu plus d’austérité… afin de mieux étouffer la croissance faiblarde, voire quasi-inexistante, même dans le grand pays de N. Sarkozy, qui s’exprimait, dimanche dernier, à la même heure où Zorro comblait les plus jeunes.

 

Petit rappel : en mai dernier le Portugal a obtenu un prêt de 78 milliards d’euros censé couvrir ses besoins de financement jusqu’à l’année prochaine. Les politiciens dociles grecs pourront expliquer à leurs confrères portugais comment le mécanisme fonctionne. Il faut discuter avec les banquiers et consentir aux exigences qu’ils font imposer à leurs chevaux de course que sont les politiciens européens, ou du FMI, l’agence supranationale préférée des mondialistes de toutes les couleurs.

 

En attendant, les taux d’intérêts des obligations portugaises ont atteint ces derniers jours le record de 16% pour les titres à 10 ans. C’est tout bonnement criminel ! Tandis que les chefs des technocrates européens de Bruxelles cherchent à asseoir la domination de l’Empire sur le continent européen, les banquiers se régalent tout en feignant des sacrifices sur leurs bénéfices. Cela dit, nous savons qu’ils sont très inquiets parce que les immeubles qu’ils possèdent ne pourront jamais être à l’abri des flammes et que les compagnies d’assurance vont, elles aussi, vers une faillite qui sera consommée dans quelques trimestres… soyons optimistes.

Partager cet article

Repost 0
Published by never-surrender - dans Brusq U.E.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : never-surrender
  • never-surrender
  • : face à l'intoxication des masses...notre devoir est de diffuser l'info censurée!!!
  • Contact

Additif alimentaires industriels dangereux

 

 

Recherche

Observatoire du FN

Twitter

TheChangeBook

English

 

Espana

 

Stay Alert!!!