Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 09:47

 

http://cdn3.myeurop.info/sites/default/files/imagecache/article_thumbnail/media/images/corruption_0.jpg

 

 

Dans un rapport publié, Transparency International a évalué les systèmes anti-corruption de 25 pays européens.

 

Et la France n'est pas un modéle à suivre.

 

Transparency International (TI) juge la France “en retard” comparée à plusieurs de ses voisins européens en matière de corruption(1). L'organisation indépendante de lutte contre la corruption, souligne, notamment, que la France est le seul pays, avec la Slovénie, où les déclarations de patrimoine et "déclarations d’intérêt" des parlementaires ne sont pas rendues publiques.

 

Le Parlement, l’Exécutif et la Justice, maillons faibles TI a évalué le "système d’intégrité français". Il est comparable à celui des Pays-Bas et de la Belgique.

Même si le rapport considère que le système est “relativement solide”, il montre que "certaines faiblesses existent au niveau du Parlement, de l’exécutif et de la Justice".

 

La France a également du mal à s’auto-évaluer. Mais les services de l'Etat semblent satisfaits de ses services publics anti-corruption, ils ne sont pourtant qu'au 11ème rang européen.

 

Manque de transparence Selon l’Eurobaromètre de la Commission européenne publié en février 2012, 74% des Européens estiment que la corruption est un problème croissant dans leur pays. Un chiffre proche de ce que confirme le rapport: 75% des parlements européens ont des mécanismes d’intégrité insuffisants ou mal appliqués.

 

Aucun pays ne dispose d’un système de lutte contre la corruption efficace. Certains pays se distinguent néanmoins par des garanties plus solides: les pays scandinaves d’abord, suivis par l’Allemagne, la Finlande, la Suisse et le Royaume-Uni.

À l’inverse, la Bulgarie et la Roumanie sont considérés comme les pays dont les institutions sont les moins efficaces dans leur action contre la corruption. Malgré les différences européennes, le rapport souligne un mal européen récurrent: les conflits d’intérêts.

 

Il existe des liens trop étroits entre le secteur privé et la classe politique, même dans les pays considérés comme les plus vertueux.

Partager cet article

Repost 0
Published by never-surrender - dans pendant ce temps!!!
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : never-surrender
  • never-surrender
  • : face à l'intoxication des masses...notre devoir est de diffuser l'info censurée!!!
  • Contact

Additif alimentaires industriels dangereux

 

 

Recherche

Observatoire du FN

Twitter

TheChangeBook

English

 

Espana

 

Stay Alert!!!