Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 17:07

C'est à 15 heures pétantes mercredi 17 mais qu'Alexis Kohler, nouveau secrétaire général de l'Élysée, a annoncé les membres du premier gouvernement du quinquennat d'Emmanuel Macron.

Vous pouvons dès lors, nous attendre à subir certains désagréments au vu des projets de loi déjà annoncés lorsqu'on regarde les personnalités chargées de les faire appliquer. Clic ici

Comment le gouvernement de Macron peut-il agir avant les législatives ?

« Monsieur flashball »

Primo et d'entré, avant même l'annonce d'aujourd'hui, on savait à quoi se vouer avec Patrice Strzoda ,64 ans, énarque, ancien préfet de la région Bretagne, promu directeur de cabinet du Premier ministre Bernard Cazeneuve, nommé à Matignon en décembre dernier, avant d'être nommé préfet de la région Ile-de-France entre les deux tours de la présidentielle.

L’homme est bien connu des manifestants contre la loi El Khomri.

A Rennes, le mouvement social a été particulièrement réprimé. « Le mouvement, on a subi une violente répression. L’objectif étant d’ôter toute légitimité aux manifestants par une stratégie de conflit avec les policiers ».  « Des forces de l’ordre toujours au plus près des manifestants, des jets de cartouches de gaz lacrymogènes à tir tendu, parfois même jetées n’importe où y compris dans le métro, des coups de matraques, des tirs de flashball au-dessus de la ceinture ».

On se souvient qu’un étudiant rennais a perdu un œil à cause d’un tir de flashball. « Or, le Préfet a toujours démenti avoir fait utiliser ce type d’arme ». « Il y eu pas mal d’assignations à résidence, d’interdictions de manifestation », « des cortèges divisés par les nassages, pour isoler les étudiants des travailleurs », « pour pousser les jeunes au pas de course avec des camions vers une grande avenue ».

Tout un climat orchestré à coups de pressions physiques et psychologiques, inoubliables pour celles et ceux qui ont vécu ces événements.  « Tout était fait pour tenter de décrédibiliser le mouvement social. Pour générer de la violence du côté des manifestants », une manière de noyer « la contestation sociale ».

Le fait que Patrice Strzoda soit nommé directeur de Cabinet de l’Elysée, qu’il bénéficie d’« une nouvelle promotion » révolte et inquiète. « Il va forcément avoir à s’occuper des questions de Justice et de Sécurité… » Et quand on sait que le Code du travail va une nouvelle fois être attaqué… « Macron dit vouloir incarner le renouveau et prétend que ceux qui vont gouverner avec lui l’ont mérité…   

Strzoda aurait donc du mérite à avoir orchestré une telle répression contre le mouvement social en 2016 ? A traquer les sans-papiers sans relâche ? Ca promet ! 

On sait également qu'Edouard Philippe, le premier ministre, n'est pas tout blanc non plus et que sa position sur Notre Dame des Landes n'envisage rien de bon suivant le résultat du rapport par un médiateur voulu par Macron.

A cela s'ajoute donc, Gérard Collomb ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur .

Numéro deux du nouveau gouvernement. Ancien membre du PS, il est maire de Lyon depuis 2001 et président de la métropôle de Lyon depuis 2015. Il soutient le nouveau président de la République depuis la lancement du mouvement En marche !

 

C’est aussi une grande autorité, illustrée par des colères (ici aussi) dont les personnes qui ont eu à les subir se rappellent longtemps après, et que ses opposants qualifient d’anti-démocratique.

La création de la Métropole de Lyon, première du genre en France, est un exemple type de la manière dont Gérard Collomb fait de la politique.

Pas très rassurant donc...

Nicolas Hulot, ministre d'Etat, chargé de la Transition écologique et solidaire, l'idiot utile.

Il sera le numéro trois de ce gouvernement. Militant écologiste, il a crée la Fondation Ushuaïa en 1990. Ancien candidat à la primaire écologiste de 2011, il avait perdu face à Eva Joly. 

François Bayrou, ministre d'Etat, ministre de la Justice 

Il sera le quatrième ministre dans la hiérarchie protocolaire. Maire de Pau depuis 2014, il a également été ministre de l'Éducation nationale sous trois gouvernements de droite entre 1993 et 1997.Il est également président du MoDem. Candidat à deux reprises, pour l’élection présidentielle de 2002, où il avait fini quatrième du premier tour, puis en 2012, où il était cinquième.

 

Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères 

​Membre du Parti socialiste, il a été ministre de la Défense dans le premier gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Il a conservé son poste dans les gouvernements Ayrault II, Valls I, Valls II et Cazeneuve. Il est également président du conseil régional de Bretagne. Un vrai changement...

 

Marielle De Sarnez, ministre chargée des Affaires européennes 

Bras droit de François Bayrou, elle est vice-présidente du MoDem et secrétaire générale du Parti démocrate européen.. Elle est également eurodéputée depuis 1999 au groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe dont elle est la vice-présidente. Son ministère dépendra de celui de Jean-Yves Le Drian.

 

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics 

Membre du parti Les Républicains, il est maire de Tourcoing depuis 2014 et député de la 10e circonscription du Nord entre 2012 et 2016. Après avoir été élu vice-président de la région Hauts-de-France, il a démissionné de l'Assemblée nationale en janvier dernier. 

 

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie 

Secrétaire d'État aux Affaires européennes de 2008 à 2009, puis ministre de l'Agriculture pendant près de trois ans au sein des deuxième et troisième gouvernements de François Fillon, il a de nouveau été élu député en 2012. Il s’est présenté à la primaire de la droite en vue de la présidentielle de 2017, mais il ne s’est pas qualifié au second tour. Clic ici

 

Laura Flessel, ministre des Sports 

Escrimeuse française quintuple médaillée olympique, six fois championne du monde et une fois championne d'Europe, elle a été le porte-drapeau de la délégation française aux JO de Londres en 2012. 

 

Sylvie Goulard, ministre des Armées 

Eurodéputée depuis 2009 dans le groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe. Elle a apporté son soutien à Emmanuel Macron depuis le début de la campagne présidentielle. 

 

Richard Ferrand, ministre chargé de la cohésion des territoires

Conseiller régional de Bretagne depuis 2010 et député du Finistère depuis 2012, il est également le secrétaire général du mouvement En marche ! depuis octobre 2016. 

 

Françoise Nyssen, ministre de la Culture

Elle est éditrice française et co-directrice des Editions Actes Sud.

 

Muriel Pénicaud, ministre du Travail

Danone, Dassault Systèmes, Aéroports de Paris, SNCF, Orange, cette dirigeante d’entreprises et du secteur public est, depuis mai 2014, ambassadrice déléguée aux investissements internationaux. En janvier 2015, elle a été nommée directrice générale de Business France, agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française. 

 

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education Nationale, plutôt à droite

Directeur général de l'enseignement scolaire au Ministère de l'Éducation nationale de décembre 2009 à novembre 2012, il est depuis juin 2013 directeur général du Groupe ESSEC.

 

Jacques Mézard, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation

Membre du Parti radical de gauche, il est sénateur du Cantal depuis septembre 2008. 

 

Frédérique Vidal, Enseignement supérieur et Recherche

Chercheuse française en sciences de la vie, elle était précédemment présidente de l’Université Nice Sophia Antipolis d’avril 2012 à mai 2017. 

 

Annick Girardin, ministre des Outre-Mer 

Députée de Saint-Pierre-et-Miquelon de 2007 à 2014, elle est également membre du Parti radical de gauche. Elle a été nommée secrétaire d'État chargée du Développement et de la Francophonie, dans le gouvernement Valls I, puis ministre de la Fonction Publique du  gouvernement Valls II à la suite du remaniement du 11 février 2016. 

 

Elisabeth Borne, ministre des Transports

Ancienne préfète de la région Poitou-Charentes, elle a passé un an au ministère de l'Écologie comme directrice du cabinet de Ségolène Royal, puis a succédé en mai 2015 à Pierre Mongin à la tête de la Régie autonome des transports parisiens (RATP).

 

Agnès Buzyn, ministre de la Solidarité et de la Santé 

Médecin et professeur de médecine français à l’université Pierre-et-Marie-Curie, elle est également présidente du collège de la Haute Autorité de santé. Clic ici

 

Les secrétaires d'Etat 

 

Christophe Castaner, Relations avec le Parlement, porte parole du gouvernement. Ancien rapporteur de la loi Macron et ancien rapporteur du mouvement En marche!, le député des Alpes de Haute-Provence a quitté le PS en mars dernier.

 

Marlène Schiappa, Egalité femmes-hommes

Adjointe au maire du Mans, Jean-Claude Boulard (PS), déléguée à l'Égalité à partir de 2014, elle est également conseillère communautaire à Le Mans Métropole. Elle est responsable du pôle « égalité femmes-hommes » du mouvement politique En marche ! Elle a également crée en 2008  l’association Maman travaille sur l'égalité parentale.

 

Sophie Cluzel, personnes handicapées

Elle est fondatrice d’associations pour la scolarisation d’enfants handicapés dont le collectif SAIS 92 et l’association Grandir à l’école qui s’occupe de la trisomie 21. Depuis juin 2011, elle est élue présidente de la FNASEPH (Fédération Nationale des Associations au Service des Élèves Présentant une Situation de Handicap).

 

Mounir Mahjoubi, Numérique

L'ancien président du Conseil national du numérique a aussi créé de nombreuses start-ups. Jusqu'à sa nomination, il était directeur adjoint de BETC Digital, filiale du groupe Havas. Il est encarté au PS depuis 2006.

 

Avant les Législatives: Ici

On Marche On coule

Savoir s'en prémunir et se protéger

 

 

Avec une telle équipe et un tel projet politique et économique, il semble important et salutaire de rester vigilant et de se préparer afin de se protéger lors des prochaines manifestations.

 

Voici des conseils de soins et de réflexes de base pour les manifs / actions, utiles par les temps (et la répression) qui courent.

 

Ce n’est pas une formation pour devenir street medic, ce n’est pas exhaustif, c’est synthétique, mais ça devrait quand même aider. Parce que c’est bien si un maximum de monde sait en faire un minimum, sans pour autant s’improviser médecin. Il faut savoir quand laisser la place, déléguer, que ce soit au SAMU ou à ses camarades.

 

Apprendre à communiquer et se relayer est compliqué mais nécessaire, pour la sécurité des soignant-e-s comme des soigné-e-s. Pour plus d’autonomie, d’attention, de solidarités et de force dans nos luttes !

 

SOMMAIRE

-Avant la manif
Préparation
Matos (non exhaustif)
-Durant la manif
Attitude(s) à avoir
Alerter les medics
-Premiers soins de base, signes de gravité, appel aux secours
-Consentement
-Face aux lacrymos
-Chocs (matraques, LBD...)
-Saignements
-Brûlures
-Liens utiles

 

Point vocabulaire : les mots tels que « urgent » et « grave/signes de gravité » entendent une urgence médicale induisant un risque important voire vital pour la personne, et nécessitant donc très probablement une évacuation.

 

Le PDF de la brochure :

(Se) protéger et (se) soigner en manif (pdf complet) - 66.6 ko
(Se) protéger et (se) soigner en manif (pdf complet)
 
 

LIENS UTILES

 

(Attention, la loi évolue, les pratiques aussi, fais attention à la date/lieu de provenance des documents que tu lis !)

 

> Guide d’autodéfense juridique (2008) : https://infokiosques.net/spip.php?article538
> Les armements de la police (2012) (contient des liens vers d’autres guides street’medic utiles) : http://zad.nadir.org/IMG/pdf/ARMEMENTSPOLICE_A3.pdf
> Manuel pour un peu plus d’autonomie face aux premiers secours (dans nos lieux) (2005) : https://infokiosques.net/lire.php?id_article=367

 

Ce travail, réalisé collectivement, est un partage ; Étoffe-le, diffuse-le, discute-le !
Prendre soin de nous est aussi primordial que d’empêcher les arrestations, aussi important que de balancer nos pavés. Parce qu’on ne peut décidément pas leur laisser nos ami-e-s blessé-e-s.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : never-surrender
  • never-surrender
  • : face à l'intoxication des masses...notre devoir est de diffuser l'info censurée!!!
  • Contact

Additif alimentaires industriels dangereux

 

 

Recherche

Observatoire du FN

Twitter

TheChangeBook

English

 

Espana

 

Stay Alert!!!